Informations et conseils avant une chirurgie dentaire (extraction)

Prenez un rendez-vous

Cette fiche d’information est un document remis avant une intervention chirurgicale. Les chirurgiens sont tenus de fournir une information objective et compréhensible sur les risques de se faire opérer. Vous ne devez pas être effrayé des risques décrits qui sont pour la plupart exceptionnels.

Il est cependant indispensable qu’un patient bien informé accepte de courir ces risques si l’intervention n’est pas indispensable à son état de santé.

Déroulement

L’intervention se déroule sous anesthésie locale. Lorsque les dents sont sorties, elles sont retirées avec des instruments adaptés (pinces).

Lorsque les dents sont incluses dans l’os, il faut inciser la gencive puis fraiser l’os. Parfois, il est nécessaire de sectionner la dent avant de l’extraire. La fermeture se fait à l’aide de fils résorbables qui disparaîtront spontanément (3 à 5 jours).

Bien que cela ne soit pas systématique, prévoyez quelques jours de repos.


Ce que vous devez prévoir

  • Ne pas prendre d’aspirine dans les 10 jours qui précèdent l’intervention. En cas de doute concernant votre traitement, il faut apporter votre ordonnance à votre dentiste.
  • Apporter vos radiographies dentaires si vous les avez en votre possession.
  • Il est souhaitable de bien déjeuner le matin de l’intervention.
Informations et conseils avant une chirurgie dentaire (extraction)

Les risques

Tout acte médical, même bien conduit, recèle un risque de complications. Il peut s’agir de :

  • Lésion de la deuxième molaire à côté de la dent de sagesse (perte d’un amalgame, lésion d’une couronne…)
  • Une diminution ou perte de sensibilité de la lèvre inférieure et/ou de la langue, car le nerf alvéolaire inférieur chemine à l’intérieur de la mandibule en passant sous les racines des dents et car le nerf lingual est situé à proximité de la partie interne de la mandibule. Lorsqu’il est au contact des racines dentaires, il peut être lésé entraînant une perte de la sensibilité de la lèvre inférieure et /ou de la langue du côté atteint, temporairement ou, exeptionnellement définitive.
  • Une infection des tissus mous de la joue peut survenir quelques jours à quelques semaines après l’extraction. Elle cède par un traitement antibiotique adapté.
  • Une alvéolite: infection de l’alvéole dentaire(cavité) qui survient quelques jours après la chirurgie. Elle entraine de la douleur et nécessite des soins de votre dentiste.
  • Une fracture de l’angle de la mâchoire (exceptionnel).
  • Une névralgie qui est une douleur vive et très gênante secondaire à l’atteinte d’un nerf alvéolaire inférieur ou lingual. Ces douleurs, de traitement difficile, sont heureusement très exceptionnelles.
  • Une communication entre le sinus maxillaire et la bouche pour les dents supérieures. Elle se ferme entre 15 jours à 3 semaines. Une persistance au-delà de ce temps, justifie un traitement chirurgical adapté.
  • Blessure accidentelle de la muqueuse ou d’autres organes par les instruments chirurgicaux.
  • L’expulsion de la dent de sagesse supérieure en haut dans le sinus maxillaire ou en arrière (fosse infra-temporale) est très rare et peut justifier une nouvelle chirurgie pour la récupérer.

Les suites et soins post-opératoires

  • Il est fréquent qu’un petit saignement persiste pendant quelques heures suivant l’intervention. Le traitement consiste à appliquer une compresse sur la zone de l’extraction et de mordre sur celle-ci tant que le saignement n’est pas arrêté.
  • La douleur au niveau des zones opérées est plus fréquente en bas qu’en haut. Elle cesse souvent avec des analgésiques et disparaît en quelques jours. Un traitement adapté sera prescrit à votre sortie par votre dentiste.
  • Des glaçons enrobés dans un linge vous seront remis pour diminuer l’enflure.
  • Une limitation de l’ouverture de la bouche est fréquente pendant quelques jours. Il faudra donc prévoir une alimentation molle, mais nourrissante
  • Les antibiotiques ne sont pas systématiquement prescrits.

 

Pour obtenir une cicatrisation dans de bonnes conditions après l’opération, certaines précautions doivent être respectées:

L’alimentation doit être molle, tiède ou froide. Il faut éviter une nourriture trop chaude, épicée ou acide. Malgré les œdèmes et la douleur, une bonne hygiène buccale est indispensable pour que la cicatrisation se fasse sans complication. Il faut absolument arrêter la tabac, l’alcool et tous les irritants jusqu’à la fin de la cicatrisation de la plaie.

Les suites et soins post-opératoires

Pour toutes questions ou inquiétudes concernant votre condition dentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

C'EST UN
RENDEZ-VOUS

450 589-9899

165, Boul. de l’Ange-Gardien
L’Assomption (Québec) J5W 1R3